Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  ARVELLA le Ven 09 Déc 2016, 14:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos - 1936



J’allais donc vers Mézargues lorsque j’ai entendu, très loin derrière moi, ce bruit de sirène, ce grondement qui s’enfle et décroît tour à tour selon les caprices du vent, ou les sinuosités de la route. Depuis quelques jours il est devenu familier, ne fait plus lever la tête à personne. On dit simplement : « C’est la motocyclette de M. Olivier. » — Une machine allemande, extraordinaire, qui ressemble à une petite locomotive étincelante […]. C’était comme un cri sauvage, impérieux, menaçant, désespéré. Presque aussitôt la crête, en face de moi, s’est couronnée d’une espèce de gerbe de flammes. — Le soleil frappant en plein sur les aciers polis — et déjà la machine plongeait au bas de la descente avec un puissant râle, remontait si vite qu’on eût pu croire qu’elle s’était élevée d’un bond. Comme je me jetais de côté pour lui faire place, j’ai cru sentir mon cœur se décrocher dans ma poitrine. Il m’a fallu un instant pour comprendre que le bruit avait cessé. Je n’entendais plus que la plainte aiguë des freins, le grincement des roues sur le sol. Puis ce bruit a cessé, lui aussi. Le silence m’a paru plus énorme que le cri. M. Olivier était là devant moi, son chandail gris montant jusqu’aux oreilles, tête nue. Je ne l’avais jamais vu de si près. Il a un visage calme, attentif, et des yeux si pâles qu’on n’en saurait dire la couleur exacte. Ils souriaient en me regardant. « Ça vous tente, monsieur le curé ? m’a-t-il demandé. […] — Pourquoi pas, monsieur ? » ai-je répondu. Nous nous sommes considérés en silence. Je lisais l’étonnement dans son regard, un peu d’ironie aussi. À côté de cette machine flamboyante, ma soutane faisait une tache noire et triste. Par quel miracle me suis-je senti à ce moment-là jeune, si jeune — ah ! oui, si jeune — aussi jeune que ce triomphal matin ? […] Oui, les choses m’ont paru simples tout à coup. Le souvenir n’en sortira plus de moi. Ce ciel clair, la fauve brume criblée d’or, les pentes encore blanches de gel, et cette machine éblouissante qui haletait doucement dans le soleil… J’ai compris que la jeunesse est bénie — qu’elle est un risque à courir — mais ce risque même est béni. […]
J’ai grimpé tant bien que mal sur un petit siège assez mal commode et presque aussitôt la longue descente à laquelle nous faisions face a paru bondir derrière nous tandis que la haute voix du moteur s’élevait sans cesse jusqu’à ne plus donner qu’une seule note, d’une extraordinaire pureté. Elle était comme le chant de la lumière, elle était la lumière même, et je croyais la suivre des yeux dans sa courbe immense, sa prodigieuse ascension. Le paysage ne venait pas à nous, il s’ouvrait de toutes parts, et un peu au-delà du glissement hagard de la route, tournait majestueusement sur lui-même, ainsi que la porte d’un autre monde.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ARVELLA
t'es un pilier !
t'es un pilier !

Nombre de messages : 2813
Age : 101
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 06/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  kriss le Ven 09 Déc 2016, 17:26

Salut.

Quel beau texte, quelle poésie, un véritable hymne à la moto superbement illustré.  sunny



Kriss
avatar
kriss
maintenant la route du nirvana !
maintenant la route du nirvana !

Nombre de messages : 1216
Localisation : Ardeche
Date d'inscription : 04/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  YAMACO le Ven 09 Déc 2016, 18:56

Shocked AAAH ça ... mais !

je ne me souvenais pas de ce passage ...? No

magnifiques impressions décrites, avec talents !

MERKI Arv' Very Happy
avatar
YAMACO
tu ne t'enrhumes pas là haut ?
tu ne t'enrhumes pas là haut ?

Nombre de messages : 4947
Localisation : BURGUNDY
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  ET le Ven 09 Déc 2016, 19:31

Tiens donc ... du Bernanos lisible ... Suspect

E.T.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
E.T. est aussi sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Préparation d'une XT500 pour la piste
J'y parle aussi Triumph T100 , Norton, carburateurs Amal et Gardner
avatar
ET
admin

Nombre de messages : 4664
Age : 54
Localisation : din ch'timi
Date d'inscription : 25/07/2006

http://www.etmoteur.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  denis600SR le Ven 09 Déc 2016, 21:49

Euh... Mais à quel moment il parle de 500SR ou XT? J'ai pas bien lu, ou?..
avatar
denis600SR
tu vas bientôt tutoyer les étoiles !
tu vas bientôt tutoyer les étoiles !

Nombre de messages : 487
Age : 54
Localisation : Oise
Date d'inscription : 02/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  2J4 000697 le Sam 10 Déc 2016, 09:54

Tss Arvella trouve nous plutôt le passage de TE Lawrence sur boa... C'est moins cul béni.
avatar
2J4 000697
les jeunes te doivent le respect !
les jeunes te doivent le respect !

Nombre de messages : 3295
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  stef le Sam 10 Déc 2016, 10:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
stef
persévère !
persévère !

Nombre de messages : 151
Localisation : 83
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  1R7 le Sam 10 Déc 2016, 11:30

Les quelques premières minutes du film sont magnifiques, tout y est !
avatar
1R7
te voilà un initié !
te voilà un initié !

Nombre de messages : 953
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  2J4 000697 le Sam 10 Déc 2016, 11:52

stef a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stef y me faut des carters de SRX les miens sont nazes, t'es là ce ouikinde ?
avatar
2J4 000697
les jeunes te doivent le respect !
les jeunes te doivent le respect !

Nombre de messages : 3295
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  stef le Sam 10 Déc 2016, 13:18

Vouais, j'y suis, je monte le resé de 250 XT sur la 550.
avatar
stef
persévère !
persévère !

Nombre de messages : 151
Localisation : 83
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  RollingXT le Dim 11 Déc 2016, 22:57

ARVELLA a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos - 1936
Je n'entends que le son du mono
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu passe quand tu veux, v'la les horaires
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Fb...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
RollingXT
te voilà un initié !
te voilà un initié !

Nombre de messages : 733
Age : 56
Localisation : Presqu'île du cotentin
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'un curé de campagne - Georges Bernanos 1936

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum