Nevers Magny-Cours

Aller en bas

Nevers Magny-Cours

Message  denis600SR le Mar 04 Sep 2018, 00:05

L'idée, comme on parle de plus en plus de ce qu'on fait autour des circuits, et que j'ai l'impression que de plus en plus de monde s'y intéresse (mais peut-être me gouré-je), c'est de créer pour chaque circuit un post, genre "Pau", "Carole", "Le Vigeant", "Croix", "Dijon", ou comme ici Magny-Cours.

Si ça vous va, à mon avis on pourrait s'y retrouver plus facilement dans nos petites histoires qui se baladent un peu partout.

Pour ceux qui ont raté le début de l'affaire, voir le post "Apéro burgonde" de notre Yamaco, vu que c'est lui et L'Abbé qui ont eu l'excellente idée de transformer ce qui ne devait être qu'un roulage solitaire de ma pomme (y'en a) en apéro déjeunatoire (ça vient de sortir et c'est très tendance dans le Nivernais)…

Vu de ma fenêtre, ça commence par mon copain Thierry, qui m'a aidé à remonter la F1 en me prodiguant pièces et conseils (F1 enfin), et à qui j'ai fini par racheter sa Panigale (Images Panini). Un jour il me parle d'une boîte (box) qui organise des roulages intéressants un peu partout, toute l'année, de préférence sur de beaux circuits, où je pourrais aller poser mes roues. La boîte s'appelle Box 23, je sais pas pourquoi 23, on s'en fout.

Ils proposent des week-ends de roulage à 100€ par jour, pour 4 séances de 20'. Circuits: Le Mans, Magny-Cours, le Vigeant, Catalogne, etc...

Donc 200€ pour un week-end de 2h40 de roulage, ce qui est plutôt pas mal, surtout qu'on n'est pas obligé de prendre les deux jours.

Je ne connaissais pas, et histoire de rouler avec la Panigale sur une grande piste, je m'inscris à Magny-Cours.

La Panigale, en résumé, c'est une 1199S 2012 avec silencieux Termignoni, environ 205cv (origine 195) pour 160kg sans essence en configuration piste.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Des assistances électroniques permettent à un poireau comme moi de s'en sortir vivant: anti-dribble, anti patinage, gestion du frein moteur en 3 modes (pluie 120cv, sport 205cv avec arrivée progressive, race avec tout qui déboule sans filtre). Les suspensions sont asservies et s'accordent au mode moteur sélectionné. Il est aussi possible de tout paramétrer à la main, mais pour le moment je roule en "sport", et je n'ai pas cherché plus loin…
Pas d'ABS, ni d'anti-wheeling.
Sur ce week-end à Magny-Cours ils proposaient en plus une journée de stage de pilotage encadré par des pros, le vendredi sur le petit circuit (qui fait quand même 2,5km, est très intéressant et par endroits ressemble au grand, c'est toujours bon à prendre). Je m'inscris à ce stage, c'est pas du luxe...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà en gros le décor, j'arrive jeudi soir sur place, et hop vendredi ça démarre.

7h30 petit déj offert, les douze stagiaires dont deux filles font connaissance, ambiance sympa, les plus jeunes ont dans les 30 ans, le plus ancien est arrivé de Grenoble par la route avec sa RSV4 le jeudi soir, juste un sac à dos, il a 68 ans, fait de la moto depuis 5 ans, c'est son 2è stage avec Box23, et il va faire les 3 jours.

A 8h briefing pendant 45', présentation des organisateurs, des participants, du circuit, du déroulement de la journée, consignes, etc... Tout ça très pro mais en même temps sympa et détendu.

Tout le monde part se saper, et retour sur les motos pour parler de la position sur la bête. Un peu de tout dans les bécanes, des 4 pattes Japs (600, 1000, Honda, Yam R1, Kawa ZX10R), 3 V4 Aprilia dont un Tuono, genre Monstro, un 500 GSE et un 600 Monstro pour les filles.
Je suis le seul à ne pas avoir de béquille (!), donc pas pratique pour le travail du déhanché nez dans le guidon en statique. Le mono me prête son Aprilia.
Après ça enchaîne toute la matinée, on part sur un virage, on (Denis Bouan) nous explique freinage, trajectoire (reconnaissance à pied), et on démarre tous pour 3 séries d'environ 5 tours, entrecoupées de commentaires personnalisés au bord de la piste.

Midi, petite surprise, une moto électrique sportive (Elektra) italienne est venue avec son pilote pour une présentation sous forme de runs "dragster" avec les volontaires du groupe.

Tout le monde essaie, pour ma part je réussis un départ correct en démarrant en 2 pour pas me retourner, pied gauche déjà sur le repose-pied, départ légèrement anticipé (l'italien nous grugeait systématiquement). Ca commence pas mal, puis la cavalerie arrive, je cabre un peu, obligé de couper , re-gaz, 3 à donf, je fonds sur lui mais c'est trop tard, il passe la ligne des 400m avec une longueur d'avance. Personne n'arrivera à battre ce truc qui fait un bruit de robot ménager excité, qui démarre juste en appuyant sur un bouton, avec un couple instantané d'enfer entièrement géré par l'électronique. En plus elle est même pas moche!

Au final je fais le 3è temps, le copain en ZX10 R est juste devant, le meilleur est le gars en Tuono, il gagne un road trip avec miss Moulinex sur le circuit de Valence je crois, pour le dernier GP de la saison. Pas mal!... Le salaud, j'espère qu'il pleuvra des cordes et qu'il sera électrocuté, ça lui fera les pieds!...
Bouffe du midi offerte, hamburger/frites correct et un bon gâteau chocolat, mais tout ça un peu lourd, on sera tous plombés l'après-midi pour la suite, 3 heures, d'autres virages, on apprend plein de trucs sur les trajectoires, le freinage le regard, et toujours cette satanée position "trou du cul dehors" (dixit le mono) que je crois prendre mais en fait je sors à peine une fesse, c'est nul, à chier.
Fin d'une super journée, à peine interrompue l'après-midi par quelques gouttes échappées d'un ciel très menaçant mais qui finalement s'est bien retenu...
Tout le monde est vanné, débriefing de la journée, puis on remballe tout pour aller s'installer sur le grand circuit pour les deux jours suivants, après que la photographe qui nous suivait nous ait dit où la retrouver le samedi pour récupérer les photos.

That's all folks pour aujourd'hui, je sais vous aurez du mal à vous endormir ce soir en attendant la suite, mais moi pas, alors patience jusqu'à demain!







avatar
denis600SR
maintenant la route du nirvana !
maintenant la route du nirvana !

Nombre de messages : 1771
Age : 55
Localisation : Oise
Date d'inscription : 02/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  pushing le Mar 04 Sep 2018, 07:46

Alors, bien dormis Laughing

Dis donc, cela semble bien parti pour avoir été un super wee-end, les mono vont te semblé bien poussif maintenant Rolling Eyes
avatar
pushing
les jeunes te doivent le respect !
les jeunes te doivent le respect !

Nombre de messages : 3644
Age : 56
Localisation : 91
Date d'inscription : 17/05/2011

http://www.ajbs.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  L'abbé khan le Mar 04 Sep 2018, 08:31

Allez !!! La suite !!! Alors Racontes !!!Qu'est qui s'est passé après ??? Et taboulet alors, ça se comporte comment au freinage ???

On veut tout savoir Bounce

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"L'éthique, c'est l'esthétique du dedans"
Pierre reverdy
avatar
L'abbé khan
modérateur

Nombre de messages : 2289
Localisation : 94/89
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  YAMACO le Mar 04 Sep 2018, 08:46

Bon... t'es au bureau, là... ! y'a bien un ordi cake part !
tu crois quand même pas qu'on va attendre ce soir, Nan ! What a Face

aller... au taf ! ert
avatar
YAMACO
pas trop seul là haut ?
pas trop seul là haut ?

Nombre de messages : 6977
Localisation : BURGUNDY
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  denis600SR le Mar 04 Sep 2018, 21:19

Ouais je dors bien, même dans le train! Suis naze!

Donc après le vendredi de stage sur le petit circuit, direction le "vrai", le grand:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'aime bien ce ptit plan un peu rétro…
Le circuit est long, 4km et quelques, il y a des dénivelés un peu partout, très rapide avec 3 épingles, des chicanes, dont une très serrée à l'entrée de la ligne droite des stands, bref beau et technique.
Très impressionnantes aussi les infrastructures (bâtiments, gradins), pour moi qui ne fréquente pas tellement ce genre de circuit. On n'a pas hésité à mettre les moyens sur ce projet à l'époque!
Installation dans les paddocks, avec Gilbert, le pote de Thierry qui m'avait prêté une Pantah l'année dernière au Vigeant (F1 enfin). Lui roule avec une rareté, une 1100 NCR, partie-cycle spécifique autour d'un 1100 deux soupapes à air gonflé à 120cv. L'ensemble pèse 130kg, de la belle ouvrage.

Il y a 6 séries, de "100", les débutants purs et durs, à "600", les plus chevronnés.
Gilbert tourne en série 500, il fait 1'55 comme les R1 et autres ZX10R de 200cv. Il va juste un peu plus vite qu'eux dans le sinueux, pour compenser… Avec une petite 848 il mettrait tout le monde d'accord, même en série 600, c'est sûr!

Un de ses potes bretons arrive, lui tourne avec une 996, il est avec moi dans la série 200, ceux qui ont quelques chronos à indiquer dans la fiche d'inscription, mais trop mauvais pour être avec les moyens en 300 et 400.
Soirée sympa mais pas trop longue, j'ai besoin d'aller au page (nan, rien à voir avec Henri II).

Matin 8h briefing assez long par Seb, le boss, où notamment il nous informe que les caméras sont interdites!
Ca c'était pas prévu, et je dois avouer que ça m'emmerde copieux! Pas de souvenirs fixés sur la pelloche, pas de récap des temps au tour, des conneries, des trucs mieux, pas de révision ou re-vision possible, bref la merdasse. Tout ça parce qu'apparemment certains fixent mal leurs caméras, et ceux qui sont derrière à 300 les prennent dans la gueule, ça fait désordre dans les ratiches. Il paraîtrait même que certains particulièrement peu dotés en neurones s'arrêteraient pour aller les récupérer quand ils les ont perdues…

Deuxième point: alcool zéro sous peine de n'être pas couvert par les assurances en cas de crash. Je ne pensais pas m'en prendre une le dimanche midi avant d'aller tourner, mais j'avais quand même bien envie de goûter à ces ptits pinards qu'étaient amenés par les copains… Ca commence mal!

Il nous signale aussi la présence dans deux séries de petits jeunes venus s'entraîner pour une nouvelle catégorie, le Superbike 300, avec des twins Yam ou Kawa. Un régal de les voir tourner ces petits-là tout le week-end, quelle attaque!

Sinon ostéopathie gratos pour les souffrants d'ici où là, un box plein de pneus Pirelli pour ceux qui en avaient besoin, ce qui sera mon cas (l'orga est partenaire de Pirelli et c'était les "Pirelli days") et toujours le café à dispo.

Deux ateliers aussi, avec Frédéric Moreira, un nom qui me dit quelque chose: trajectoires et position sur la moto. J'avais déjà vu pour la position, mais j'ai pas raté l'atelier traj, très intéressant après ma première série…

Cette première série, j'y allais un peu tendu, on m'avait tellement mis en garde sur le caractère très rapide et piégeux du circuit, et c'était la première fois que j'avais assez de ligne droite pour rouler à plus de 250.

Bon j'ai un petit creux, je vous laisse un peu, reprise après la pause. Faites comme quand vous regardez TF1, allez pisser et prendre une bière ou des ptits gâteaux!


avatar
denis600SR
maintenant la route du nirvana !
maintenant la route du nirvana !

Nombre de messages : 1771
Age : 55
Localisation : Oise
Date d'inscription : 02/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  YAMACO le Mar 04 Sep 2018, 21:42

denis600SR a écrit:

Bon j'ai un petit creux, je vous laisse un peu, reprise après la pause. Faites comme quand vous regardez TF1, allez pisser et prendre des ptits gâteaux!



Oooupsss.... What a Face ... J'ai trompé... ! j'ai pisser sur les ptits gâteaux !!! affraid
avatar
YAMACO
pas trop seul là haut ?
pas trop seul là haut ?

Nombre de messages : 6977
Localisation : BURGUNDY
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  denis600SR le Mar 04 Sep 2018, 23:35

YAMACO a écrit:
denis600SR a écrit:

Bon j'ai un petit creux, je vous laisse un peu, reprise après la pause. Faites comme quand vous regardez TF1, allez pisser et prendre des ptits gâteaux!



Oooupsss.... What a Face  ... J'ai trompé... ! j'ai pisser sur les ptits gâteaux !!! affraid

Tant qu'c'est pas dans ta bière!!

Alors où j'en étais? Ah oui, la première série, ben rien d'étonnant, je découvre la piste, et je roule assez tranquille, j'en double cakes uns, je me fais pas mal doubler, pour une série de quasi débutants y'a quand même des rapides!
Pas grave, les orgas sont au bord de la piste et veillent au grain sur cette première, et à la fin les trop rapides sont remontés d'une voire deux séries, les trop lents passent en dessous, c'est mieux pour l'homogénéité, et donc pour la sécurité. efficace l'organisation.

Petit tour de circuit: au sortir des stands entrée dans la très grande courbe à droite et en légère montée d'Estoril, où il est difficile de repérer la bonne trajectoire tant c'est large, on est en 3 autour de 130, puis on débouche sur la grande ligne droite (cassée deux fois à droite en fait, mais on reste toujours nez dans la bulle, genoux serrés et sphincters aussi) en accélérant à fond autant que possible, 4 à 200, 5 à 240, et juste avant la deuxième cassure on passe en 6 et on reste à fond jusque sous la passerelle (autour de 260 au début, 279 dans la dernière série, en tout cas au moment ou j'ai regardé).
Là on se redresse, bras verrouillés en attrapant le frein avant, le casque vient t'écraser le nez et te fermer le bec, rétrogradage rapide en 2, genoux serrés sur le réservoir et cul en fond de selle puis sorti sur la droite, avant de déclencher en ouvrant le genou pour passer l'épingle d'Adélaïde autour de 70, genou par terre pour les meilleurs, donc pas pour moi.

Pendant toute la ligne droite ça gigote, la vue est un peu brouillée , et on n'a pas le temps de voir grand chose. Faut surtout faire gaffe aux motos moins rapides et aux mecs qui freinent plus tôt, la différence de vitesse est le seul danger réel.

Si on se démerde bien on attrape le point de corde dans Adélaïde assez loin derrière la pointe du virage, pour être bien placé pour accélérer dans la descente (avec une bosse qui fait délester l'avant quand on passe la 4, suivie d'une cassure à gauche à prendre bien à ras du vibreur) vers la chicane Nurburgring.
C'est un droite/gauche rapide en descente, où le gauche est le premier virage à gauche depuis qu'on est sorti des stands. Donc on est prévenus lors du briefing: gaffe en pneus froids le premier tour! On y entre autour de 140 après avoir freiné là aussi sous la passerelle et rétrogradé en 3. Ensuite réaccélération jusqu'à l'entrée du 180, double gauche interminable dans lequel il faut entrer tard en 2, plonger à la corde encore plus tard, et surtout se décontracter le plus possible sinon le bras gauche tétanise jusque dans l'épaule et c'est pas cool du tout.
On passe là-dedans autour de 80, pour ressortir dans un droite/gauche très ouvert en montée, 3 dans le droite (là l'arrière glisse un peu, surtout quand il n'a presque plus de sculptures côté droit comme c'était mon cas le samedi aprèm'), 4 à 200, nouvelle passerelle comme repère de freinage, et la chicane Imola, droite/gauche qu'on ne voit pas, caché derrière le haut de la montée. Le repère pour déclencher c'est quand arrive le début du vibreur à gauche, on passe le droite en 3 vers 110, surtout pas rater la corde sinon on coupe tout droit dans le gauche, ça se fait pas…

Ca monte encore un peu vers Château d'eau, la deuxième épingle, on rétrograde en 2, ça passe comme Adélaïde, puis on se retrouve sur un boulevard sans trop de repères, suivi d'une très longue courbe à gauche en descente (en 5 le samedi à 180, en 4 le dimanche à 200, ça bouge pas mal), freinage sur l'angle progressif, puis 3 et 2 en redressant la moto et en freinant plus fort pour la dernière "épingle", le virage du lycée.
En fait c'est un droite très serré, en en sortant si l'on ne prend pas la direction des stands on accélère en visant le vibreur extérieur, puis on coupe les gaz pour rentrer sur l'élan dans la chicane qui commande la ligne droite des stands, sûrement l'endroit le plus technique, lent et désagréable du circuit: deux angles droits avec vibreurs à deux niveaux, il faut mordre sur les deux mais pas trop pour ne pas décoller, tout en jetant la moto à droite puis à gauche, complètement sorti de la moto à droite puis à gauche aussi, en gardant le plus de vitesse possible pour la ligne droite des stands, et réaccélérer sur le vibreur extérieur à droite en entrée de ligne droite.
Ca c'est la théorie, et la pratique pour quelques-uns, dont Gilbert et les gamins en Superbike 300, impressionnants à voir depuis la tribune. Pour moi sur la moto un calvaire quasi à chaque passage, mauvais timing, lent, secoué par les vibreurs, quand je ne coupais pas carrément le gauche de sortie. Là y'a du boulot!
En plus quand on sort trop lentement, l'accélération en entrée de ligne droite est gâchée par des amorces de wheeling en 2 puis 3. On arrive au bout de la ligne droite en 4 autour de 210, petit coup de frein, et hop à gauche bien déhanché et genou grand ouvert pour un grand gauche en deux cassures.
Le moment que choisit le vent coquin, le vent fripon, pour passer à travers l'élasthane de la combi, ce qui perturbe quand on a ses affaires rangées à gauche. Et comme on le sait tous, la perturbation ne favorise pas une bonne perception auditive.

Ce gauche se passe donc en 4 sur l'élan, autour de 160, avec deux points de corde et un point extérieur au milieu. En sortie on freine un peu en relevant la moto, et on passe en 3 pour rentrer dans Estoril à droite, et c'est reparti pour un tour…
Le samedi aprèm dans Estoril j'ai touché une fois le genou, ben même si je m'y attendais ça m'a fait couper et redresser instinctivement et j'ai failli m'en mettre une! Faut vraiment que j'apprenne à aimer cette sensation et ce bruit si désagréables du slider sur le bitume…

Toutes ces vitesses que je vous donne sont purement indicatives et non contractuelles, c'est ce que j'ai pu voir à quelques moments sur le tableau de bord, pas à chaque tour ni à chaque virage bien sûr, et sans vidéo, pas moyen de faire un récap précis malheureusement.

Gilbert m'a chronométré sur 3 tours à 2'14 puis 2'12, soit une bonne marge de progression et quelques idées sur où et comment faire..

Le soir je passe récupérer mes photos(qui font 11 Mo et ne passent donc pas ici, shit!) et faire monter un pneu neuf (usé en 600km au lieu de 900 normalement à cause de mon manque de fluidité).

Re soirée sympa, tous crevés mais couchés trop tard quand même vers 1h, dormi 4h. Pas grave, en grande forme dimanche matin à l'idée de voir débouler les zamis forumeux!

Mais c'est une autre histoire! Bonne nuit les petits...

avatar
denis600SR
maintenant la route du nirvana !
maintenant la route du nirvana !

Nombre de messages : 1771
Age : 55
Localisation : Oise
Date d'inscription : 02/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  L'abbé khan le Mer 05 Sep 2018, 08:52

Ca y est je revenu de pisser, tu peux raconter la suite vil-attendre

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"L'éthique, c'est l'esthétique du dedans"
Pierre reverdy
avatar
L'abbé khan
modérateur

Nombre de messages : 2289
Localisation : 94/89
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  denis600SR le Jeu 06 Sep 2018, 23:25

Pas eu le temps hier soir, mille zescuses…

Donc par ce beau dimanche matin, un peu frais mais ensoleillé, comme je ne démarre qu'à 10h20, après un ptit déj sommaire et les ablutions d'usage, je pars du paddock à pied vers l'entrée du circuit, et en revenant je fais le topo à Yamaco par sms pour qu'il me retrouve dans les paddocks sans trop s'emmerder.

Ensuite, petit tour dans la tribune du lycée, seule ouverte aux spectateurs, pour voir tourner les rapides, et essayer de comprendre comment ils passent cette chicane imprenable à l'entrée de la ligne droite. Justement à ce moment-là un ZX10R se bourre. Pas trop de bobo le pilote, mais la moto est bien froissée. Pas évident décidément, ce secteur.

C'est le moment de me préparer, je retourne au camp de base, au moment où j'y arrive je vois le camion vert de Yamaco, lui au volant et Iron woman en passagère. Je me sape, et en route pour une première série "soft", vu que je suis froid, que j'ai des courbatures partout, et que mon pneu arrière est neuf.

Pendant ce temps-là arrivent l'Abbé en 400XT (mieux que le SRX pour rouler avec le p'tit Abbé), et Iron man himself sur son SR, dont on sent au premier coup d'œil qu'il s'agit d'une moto prévue pour tailler sérieusement la route!

On passe un peu de temps ensemble dans la tribune, je fais la connaissance des Iron, on parle fort pour couvrir le bruit des bécanes, le soleil commence à taper, et déjà arrive le moment de la deuxième série du matin, c'est reparti, et à la fin je suis plutôt content de moi, impression d'avoir tourné à peu près proprement, à défaut d'avoir fait des étincelles.

Presque 13h, les choses vraiment sérieuses peuvent commencer.

La Panigale cède sa place sous le barnum au salon de jardin, les glacières s'ouvrent sur des trésors (filet mignon fumé fondant sous la dent, jambon persillé parfumé de chez le charcutier préféré de Yamaco, taboulé "libanais" fait amoureusement par Yamaco, avec plein de persil juste ciselé comme il faut, à déguster dans une feuille croquante de salade, juste réhaussé d'un trait de citron, le sancerre blanc qui descend tout droit de la côte (hein les Iron?) dans les gosiers, le Hautes côtes de Nuits rouge qui fait pareil, on se marre, on discute, on passe vraiment un super moment, et la cerise dans le gâteau arrive avec le clafoutis "spécial Mme l'Abbé", plutôt genre gâteau coco avec des cerises, en tout cas excellent, qui l'emporte d'un noyau à peine sur le gâteau au chocolat… Un régal!

On n'a pas fait assez de photos, les voilà:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


A un moment il est question de la salade de lentilles d'Odile (HOMORHO) à Classic Machines, et de ma façon de l'accommoder (ou plutôt de m'en accommoder) au moment du freinage d'Hôtel à Carole, mais j'ose même pas en parler ici, pourtant j'ose à peu près tout, c'est même à ça qu'on me reconnaît…

J'ai quasiment rien bu, mais quand même je suis pris d'un gros coup de barre! Micro sieste dans le camion, puis première série de l'aprèm', sans doute la meilleure, au moins dans les premiers tours, chronométré à 2'10" par le ptit Abbé. Le taboulé est resté à sa place, il est plus sage que les lentilles.

Retour au paddock, tout le monde rentre, on se dit au revoir, à bientôt Yamaco à Carole, et effectivement je ne sais pas comment ça se goupille mais j'ai pas vu partir les Iron. Et je m'en veux un peu.

Faut dire que j'étais vraiment HS, sans m'en apercevoir tout à fait.

D'ailleurs je pars pour la dernière série, quelques tours rapides encore, c'est le moment du 279 à Adélaïde, puis rien que des conneries.

Je rate toutes les cordes, je me traîne, je me  dis que je vais rentrer avant de me mettre au tas, je rate tellement Imola que je coupe tout droit dans le gauche de sortie, là c'est décidé je fais pas un tour de plus, je jette l'éponge, et justement le rouge s'allume, c'est la fin et je suis allé au bout…

Je finis de ranger, j'aide un peu Gilbert, Fanny et Ben à plier, ils partent, on se reverra pas avant l'année prochaine, tout ces départs me filent un peu le blues alors je mets la moto sur la remorque. Le contrecoup de 3 jours magiques, pour moi c'est toujours comme ça…

Merci à vous les copains d'être venus partager ces gros bouts d'amitié avec moi, j'ai qu'une hâte c'est que ça recommence! Heureusement les Jumeaux à Carole arrivent à fond la caisse, cette fois avec la ptite SZR, Yamaco, et Eric en pom pom girl, ça va être cool!

Et l'année prochaine rendez-vous pour un autre apéro burgonde, avec si j'ai bien compris Buell en plus, et peut-être d'autres encore!
avatar
denis600SR
maintenant la route du nirvana !
maintenant la route du nirvana !

Nombre de messages : 1771
Age : 55
Localisation : Oise
Date d'inscription : 02/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevers Magny-Cours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum